Comment faire une sodomie

Introduisez le sexe anal dans votre sexualité

Quand vous la sentez plus à l’aise, dites lui que vous aimeriez bien le lui faire découvrir, que c’est pour vous quelque chose de très intime et que vous aimeriez partager avec elle, piment dans votre sexualité, ce genre de choses.


Si elle réagit négativement, ou que vous la sentez encore peu à l’aise, retour à l’étape précédente, mettez la à l’aise et soyez patient.


Si vous la sentez open, vous allez pouvoir l’initier en douceur au sexe anal.


Pour commencer, il va vous falloir «sexualiser» sa zone anale:

Si elle n’a pas l’habitude de prendre de plaisir quand on stimule cette partie de son corps, il va donc falloir éveiller cette zone érogène qu’elle ignore encore./


Lors de vos prochains rapports, pendant le coït ou les préliminaires, caressez lui doucement toute la zone du périnée (entre la vulve et l’anus) et de l’anus. Utilisez vos doigts et, si elle est à l’aise, votre langue. Lorsque vous sentez que vous pouvez avancer, stimulez son anus avec votre langue et vos doigts. Si vous aimez ça, enfoncez votre langue dans son anus, c’est une sensation grisante, à la fois pour celui des deux qui donne et celui qui reçoit.


Doigtez-lui l’anus:

Enfoncez un doigt, non pas directement (ce qui provoquerait un resserrement réflexe), mais en appuyant doucement la pulpe de l’index ou du majeur sur son anus, comme si vous pressiez une sonnette : l’anus s’ouvre alors et accueille votre doigt. C’est une technique employée par les médecins. N’allez pas plus loin qu’une ou deux phalanges, et ne le bougez pas trop au début : si vous allez trop vite au niveau du va et vient de vos doigts dans son anus, et qu’elle manque d’expérience, elle aura l’impression qu’elle est en train de perdre le contrôle de son anus et qu’elle est en train de salir les draps devant vous : le cauchemar de toute fille normalement constituée. Conséquence, elle vous demandera d’arrêter. Donc surtout pas de va-et-vient trop rapide.



Essayez d’avoir un doigt dans son anus lorsqu’elle jouit:

Cela devrait décupler son plaisir et donc ancrer en elle l’idée que sexe anal = plaisir.

Vous pouvez aussi lui donner envie d’essayer la sodomie en stimulant son deep spot : cette zone érogène (surpuissante chez pas mal de femmes, encore plus que le point G) active les mêmes zones de plaisir que la sodomie, et pourrait bien éveiller sa curiosité de ce côté là.

Surprenantes la première fois, ces sensations nouvelles devraient éveiller sa curiosité, et lui faire prendre conscience que cette zone qu’elle ignorait peut être jusqu’à présent peut être ELLE AUSSI source de plaisir.


Une chose en amenant une autre, elle devrait à force vouloir aller plus loin.

Essayez de reproduire l’expérience plusieurs fois, pour qu’elle s’habitue vraiment à l’idée et à la sensation (il faut parfois un peu de temps pour que cette sensation se transforme de «sensation bizarre» à «sensation agréable»).

On a un guide qui donne plus de 200 techniques sur ce qui rend les femmes accro au plaisir et au sexe. A ne pas louper si vous voulez devenir meilleur au lit.


Et surtout, ne la brusquez pas, ne la forcez pas si elle n’est pas à l’aise (dans ce cas, il vous faudra discuter encore un peu).


Introduisiez un gode

Si vous êtes adeptes des sextoys, essayez d’aboutir à ce qu’elle accepte que vous introduisiez un gode (pas trop gros!!!) dans son anus, d’abord pendant les préliminaires, puis quand vous la pénétrez (en levrette par exemple).


Dans l’idéal, un plug anal (un gode évasé et muni d’une base plus large, qui tient tout seul une fois inséré). Utilisez beaucoup de lubrifiant (à l’eau ou à base de silicone, la salive ne suffit pas).


Passée la surprise, elle s’apercevra que la sensation, bien que nouvelle, n’est pas désagréable, et s’interrogera sur le bien que pourrait lui faire la sodomie classique.

steph64
Mona 70
michelledavenport
vikia84
HotPatryk93
giu
Sha
Krzys08
Sandrinha